UR200

Fichier Studio disponibleUR200
Roscomos

UR200

L?UR-200 ou SS-10 Scrag dans la désignation OTAN est un missile balistique intercontinental soviétique développé au début des années 1960 par le bureau d'études OKB-52 dirigé par Vladimir Tchelomeï. Le développement du missile est stoppé en 1964 au profit de son concurrent le R-36. Néanmoins les étages développés seront repris pour former les deux étages supérieurs du lanceur Proton

L'UR-200 fait partie de la série des trois missiles balistiques intercontinentaux polyvalents proposés début 1960 par le responsable du bureau d'études OKB-52 Vladimir Tchelomeï au dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev : l'UR-100, l'UR-200 et l'UR-500 par ordre de taille croissante. Selon son concepteur l'UR-200 peut être utilisé comme missile sol-sol (avec 3 têtes nucléaires et une portée maximale de 14 000 km) mais également comme missile anti-satellites et lanceur. Il est en compétition avec le R-36 un missile de capacité équivalente proposé à la même époque par l'OKB-586. Khrouchtchev donne son accord par des décrets passés en mars et aout 1961 au développement des deux missiles.

L'UR-200 a deux étages et utilise pour sa propulsion des moteurs à cycle fermé performants mais qui suscitent des difficultés de mise au point. Le développement de ces moteurs utilisant un mélange UDMH et peroxyde d'azote est réalisée par le bureau d'études OKB-154 créé par Sémion Kosberg et qui sera rebaptisé KB Khimautomatiki à compter de 1966. Un complexe de lancement est développé sur le site 90 du cosmodrome de Baïkonour avec deux pas de tir. Les missiles, une fois opérationnels, devaient être tirés depuis des silos similaires à ceux utilisés par le missile R-16.

La conception de l'UR-200 est figée en juillet 1962 et le premier lancement a lieu le 5 novembre 1963 et est un échec. Huit autres lancements ont lieu en 1964 dont un le 24 septembre 1964 en présence de Khrouchtchev quelques jours avant sa destitution. Les dirigeants soviétiques qui lui succèdent arrêtent plusieurs projets de Tchelomeï, qui avait largement bénéficié de l'appui de Khrouchtchev, dont l'UR-200. Contrairement à l'UR-500 (base du lanceur Proton) et l'UR-100 (missile puis lanceur civil), la carrière de l'UR-200 s'arrêtera là mais ses deux étages seront pratiquement repris à l'identique pour former les deux étages supérieurs de la fusée Proton.

Service "Tout en 1"

Bonne nouvelle, ce modèle peut etre préparé pour vous et ainsi vous simplifier grandement l'acquisition de ce modèle.

Le prix de la prépation du set est de 38.00€*.

Ajouter au panier

* estimation du prix hors frais de port

La communauté LegoRocketCollection

Vous souhaitez nous rejoindre pour mettre en avant votre collection, proposer vos créations ou simplement bénéficier de notre service de préparation de sets.

Inscrivez vous
Mon panier
Mon panier